Vous envisagez de prendre l’avion avec bébé pour la première fois et, forcément, vous avez des interrogations et peut-être des craintes.

Pour vous préparer au mieux (et préparer bébé) à ce voyage dans les nuages, vous trouverez ici quelques précieux conseils ! Nous répondons aux questions que vous vous posez le plus souvent !

A partir de quel âge bébé peut-il prendre l’avion ?

La plupart des compagnie aériennes acceptent les bébé dès leur plus jeune âge, soit pratiquement à la sortie de maternité, vers 8 jours. Mais n’hésitez pas à vous renseigner avant de réserver vos billets pour éviter les mauvaises surprises. Certaines compagnies ont des règles différentes concernant le voyage avec un nouveau-né.

Si bébé est né de façon prématurée, demandez d’abord l’avis d’un médecin qui pourra vous indiquer si bébé est apte à planer !

Cependant, on conseille d’attendre que bébé ait eu ses premiers vaccins, soit vers l’âge de 2 mois. Voilà qui laisse le temps de préparer les documents d’identité de bébé !

Photo : Paul Hanaoka

Faut-il prévoir une carte d’identité pour bébé pour voyager en avion ?

Pour voyager en Europe, bébé aura besoin de sa propre carte d’identité. Il faut compter 3 semaines pour se la procurer. Pour voyager hors Europe, c’est un passeport qu’il faudra préparer. Le délai est bien plus long. Compter 1 mois et demi de réalisation !

En cas de voyage à l’étranger, bébé a-t-il besoin d’une carte européenne d’assurance maladie ?

Cette carte est nominative et, même si bébé est inscrit sur votre carte vitale, il lui faudra une carte européenne d’assurance maladie pour tout voyage dans l’Espace Économique Européen (EEE). Comptez 2 semaines pour la recevoir.

Quelle durée maximum de vol peut supporter bébé ?

Il n’y a pas de durée préférable à proprement parler. Mais le voyage le plus court est bien évidemment plus facile à gérer. Selon l’âge de bébé, celui-ci peut s’impatienter et passer (tout en faisant passer à l’ensemble des passagers) un mauvais moment. N’hésitez pas à prévoir quelques-jouets pour l’occuper et préférez des vols courts.

Pour les vols plus longs, privilégiez plutôt des vols de nuit qui permettront à bébé de dormir et de profiter plus sereinement du voyage.

Puis-je emporter ma poussette dans l’avion ?

Tandis qu’ils ont été, pendant longtemps, contraints de laisser leur poussette en soute (parce que, oui, vous pouvez embarquer votre poussette), vous pouvez parfois emporter une poussette en cabine.

prendre l'avion avec bébé
Photo : Octav Cado

Mais chaque compagnie aérienne a ses règles en la matière.

N’hésitez pas à vous renseigner avant ! Par exemple, Ryanair propose aux parents d’utiliser leur poussette jusqu’à la rampe de l’avion. Celle-ci est ensuite présentée dès la sortie de l’avion. La poussette passe donc en soute mais n’est pas considérée comme un bagage classique. Air France a d’autres règles. Les poussettes les plus compactes sont acceptées en cabine, sous réserve de place disponible. Mais attention ! Elles ne doivent pas excéder certaines dimensions (15 x 30 x 100 cm pour une poussette canne / 55 x 35 x 25 cm pour une poussette pliante).

Les poussettes pliantes les plus connues sont la Yoyo de BabyZen, la Pockit de GB ou encore la Nano de Baby Monster. A noter qu’elle est alors considérée comme le bagage cabine de l’enfant. A ce titre, elle doit être transportée dans une housse de transport.

Est-ce que bébé risque d’avoir d’avoir mal aux oreilles en avion ?

Voilà encore une question que se posent beaucoup les parents et qui leur crée des inquiétudes. Vous n’êtes pas sans savoir que le changement d’altitude, au décollage comme à l’atterrissage, provoque une décompression des tympans. Les adultes gèrent généralement bien la décompression mais ce n’est pas le cas d’un bébé. Pour l’aider, une technique très simple consiste à lui donner un biberon, une tétine ou encore le sein de façon à activer la succion.

A-t-on le droit d’emporter à manger pour bébé dans l’avion ?

Il est tout à fait possible d’emporter de quoi nourrir bébé à bord de l’avion. On accepte sans problème ses petits pots ou encore son lait. Cependant, les liquides hors lait doivent être mis en soute s’ils excèdent 100 ml.

Peut-on changer bébé dans l’avion ?

Vous vous doutez sans doute de la réponse : oui ! Et heureusement ! Les avions mettent à disposition une table à langer. Même si l’espace est très réduit (à l’image de celui des trains), elle est belle et bien là. Pensez à prévoir tout son nécessaire pour nettoyer bébé : lingettes, couches en nombre nécessaire, tenue de rechange, etc.

D’autres questions ? N’hésitez pas à les poser en commentaire !

Bons plan et entrade entre parents