Lire des histoires à bébé… vous trouvez ça ridicule ? Vous pensez qu’il est trop petit pour les livres ? Vous vous dites que ça ne sert à rien ?

Et si lire des histoires à bébé avait du sens ? Découvrez dans cet article pourquoi il est bénéfique de lire des histoires à bébé.

Livre pour bébé
Photo by Picsea

Quand commencer à lire un livre à bébé ?

Dès l’âge de 6 mois, un bébé est capable de manipuler des objets et, donc, un livre. Il peut, dès lors, se familiariser avec cet objet. Ses premiers livres seront choisi en mousse ou bien en tissu. Il apprendra ainsi, sans craindre de se couper ou de voir le livre déchiré, à tourner les pages. Cet exercice, qu’il prendra comme un jeu, participe à son développement. Il apprendra à manipuler l’objet livre tout en découvrant de belles couleurs et de nouvelles textures.

Certains livres comportent des attaches pour les accrocher plus facilement à la poussette.

Quelles sont les bénéfices d’un premier contact avec un livre pour bébé ?

  1. Lire un livre à un bébé participe à créer un attachement et renforce le lien avec le parent. Les diverses interactions que permet l’activité en sont le vecteur.
  2. La “lecture” permet, dès le plus jeune âge, de développer le langage. A travers des livres adaptés, le parent lecteur va pointer du doigt des représentations d’objets. En les nommant, bébé va apprendre à associer l’image au mot et développer son vocabulaire. Les enfants apprennent très vite ! Dès qu’il est en mesure de le faire, bébé s’amuse à répéter les mots. C’est un exercice qui l’amuse souvent et qui crée la fierté de ses parents qui, d’ailleurs, l’encouragent avec vivacité et beaucoup de plaisir.
  3. Au même titre que l’enfant intègre du vocabulaire, il entre un peu plus dans sa langue maternelle. Il retrouve les sons qu’il entendait déjà in utéro. C’est un aspect rassurant pour lui.
  4. Le premier contact avec le livre est important. Il est plus aisé de pénétrer dans le monde du livre en s’amusant plutôt qu’en se sentant forcé par une maîtresse. Au lieu d’en faire un “devoir”, ne vaut-il mieux pas en faire un “plaisir” ?
  5. Le livre, introduit tôt dans la vie de l’enfant, crée un lien familier avec l’objet livre. Celui-ci ne sera donc pas perçu comme une contrainte ou étranger lorsqu’il lui sera demander d’entrer véritablement dans l’acte de lecture. On attendre le CP pour cela 😉 Mais, qu’on le veuille ou non, l’entrée dans la lecture est bien plus facile lorsque la famille a contribué à son intégration dans la vie de tous les jours !
Livre pour bébé enfant
Photo by Lana Dmytrenko

Plus tard, le livre lui apportera encore d’autres bienfaits.

Le monde du livre est source de divers apprentissages :

  • Le livre permet de développer l’imagination de l’enfant qui, bien vite, s’inventera de nouvelles histoires, toutes plus passionnantes et amusantes les unes que les autres. En initiant un enfant à la lecture, on lui ouvre la porte vers un monde infini !
  • La lecture aide également l’enfant à développer sa curiosité… que ce soit en lisant lui même ou en se faisant lire des histoires.
  • Au delà d’acquérir les formes de sa langue et de s’approprier du vocabulaire, l’enfant va également apprendre les bases de l’écrit… Un petit français apprendra, par exemple qu’on on lit une page de gauche à droite… Il l’observe souvent en voyant son parent suivre les mots sur la page. Très vite, il s’amuse même à l’imiter, intégrant ainsi cette notion simple mais essentielle. Il comprendra très vite qu’on tourne les pages d’un livre de droite à gauche, il se fiera à sa couverture pour en déterminer la thématique, etc.

La lecture est aussi l’opportunité pour vous, comme pour lui, d’aborder des sujets de vie quotidienne avec philosophie. Les livres pour enfants sont porteur d’imaginaire mais aussi de réponses aux questions de nos petits : les peurs, les émotions, etc.

A lire aussi : Sélection de livres pour ne plus avoir peur

Image de remerciement de visite du blog