De quoi changer bébé

Bien sûr, il faut prévoir les couches en quantité raisonnable mais suffisamment pour faire face aux éventuels petits accidents ! C’est pourquoi on pense aussi à la tenue de rechange.

Côté produits, on optera plutôt pour des lingettes. Souvent accusées d’être irritantes, elles sont pourtant de bons alliés. Préférez les écologiques et de préférence bio-dégradables. Elles sont plus douces pour bébé et pour la nature ! N’oubliez pas de bien sécher les fesses de bébé avant de lui mettre une nouvelle couche et ses petites fesses n’auront pas à craindre des rougeurs.

Pour l’heure de la sieste

En visite chez des amis ou de la famille, pensez au lit parapluie et la gigoteuse de bébé. Si bébé est encore petit, sa nacelle fera évidemment l’affaire.

Bébé a du mal à trouver le sommeil ? On préconisera aussi l’usage d’un porte-bébé physiologique ou encore une écharpe de portage.

Quand vient l’heure du repas de bébé

Si bébé est allaité, la question ne se pose pas… Cependant, selon le cas, on pourra prévoir :

  • un biberon pour le lait et un autre pour l’eau,
  • des boites doseuses empilable de lait en poudre que l’on aura préalablement remplie,
  • de l’eau minérale,
  • la purée ou le petit pot de bébé,
  • un bavoir !

On pourra certainement se passer du chauffe-biberon surtout si bébé a l’habitude de prendre son biberon à température ambiante. Si vous ne pouvez pas vous en passer, vous pouvez trouver des modèles de voyage qui s’adaptent sur l’allume-cigare de la voiture. Vous pouvez aussi, tout à fait, prévoir un thermos d’eau. Mais méfiez-vous de la température de l’eau au moment de donner le biberon à bébé.

A lire aussi :

Fortes chaleurs : 8 conseils pour rafraîchir bébé

4 solutions pour se promener avec des enfants d’âges rapprochés

La poussette Nano, l’ultra légère pour les grands et les petits…

Image de remerciement de visite du blog