fbpx

La poussette est sans aucun doute un des accessoires de puériculture que vous utiliserez le plus avec bébé. Et, comme une voiture, le bolide de bébé demande une attention toute particulière et un nettoyage régulier.

C’est que la poussette de bébé crapahute ! A chaque promenade, elle embarque avec elle poussières et autres salissures, sans oublier les miettes que bébé prend plaisir à parsemer dans son habitacle.

Un nettoyage s’impose ! Mais comment s’y prendre ?

Nettoyer l’habillage intérieur d’une poussette

On va distinguer deux façons de nettoyer la poussette. Nul besoin de choisir entre chacune d’elles puisqu’elles sont complémentaires. En effet, il vous faudra nettoyer quotidiennement votre poussette et opérer un nettoyage plus approfondit de façon occasionnelle. On vous explique ?

Le nettoyage quotidien de la poussette

L’un des réflexes à adopter absolument : retirer les miettes et autres poussières qui se déposent dans l’assise de la poussette. Il suffit, pour cela, de l’épousseter. On peut aussi, bien sûr, utiliser un aspirateur.

On n’est pas forcé, bien évidemment, de le faire de façon quotidienne mais il faut y penser régulièrement pour éviter, surtout, aux poussières de s’installer durablement dans les coutures. Plus on les y laisse longtemps et plus elles sont difficiles à retirer. L’humidité ambiante les aide, en effet, à s’incruster. Alors, mieux vaut prévenir que « gémir » et agir régulièrement.

Concernant les tâches, n’attendez pas qu’elles s’incrustent elles-aussi ! Armez-vous d’une éponge propre et humide, imbibée d’un peu de liquide vaisselle non dilué pour les retirer.

Le nettoyage occasionnel de la poussette

Le nettoyage occasionnel de la poussette se traduit comme un nettoyage plus poussé de son ensemble. On s’occupera alors aussi bien de son assise que de son châssis et de ses roues.

  • Le nettoyage de l’assise de la poussette en profondeur

C’est à ce moment-là que vous déhousserez la poussette si le modèle que vous possédez le permet. En effet, tous les modèles de poussettes ne proposent pas cette option. Vous n’aurez plus, ensuite, qu’à laver l’intérieur de la poussette en machine en utilisant un programme délicat comme le mode laine.

Il va de soi que la housse ne doit pas rétrécir sous peine d’avoir de désagréables surprises au moment de réhousser…

Si votre poussette ne se déhousse pas, il faudra nettoyer manuellement. On prendra, cette fois, du liquide vaisselle dilué dans de l’eau chaude, additionné à quelques gouttes d’alcool ménager. A l’aide d’une éponge, il n’y a plus qu’à user d’huile de coude pour nettoyer le tissu de l’assise. On veille ensuite à rincer abondamment avant laisser sécher.

  • Le nettoyage du châssis de la poussette

Comme pour les tâches mentionnées plus haut, il vous faudra une éponge et un peu de liquide vaisselle. Imbibée d’eau chaude, elle vous permettra de nettoyer aisément le châssis de la poussette : les parties métalliques comme en plastique.

  • Le nettoyage des roues de la poussette

Nul besoin de vous préciser que les roues sont les parties les plus sales de la poussette. Elles trainent partout. Mais comme c’est leur job, on ne leur reproche pas ! Pour autant, elles passeront aussi au nettoyage et à l’entretien !

On veillera régulièrement à les débarrasser de leurs poussières (terre, sable, etc.) à l’aide d’un aspirateur. On en profitera pour vérifier si des cheveux, fils, ou d’autres impuretés se sont glissés dans les axes. Ceux-ci peuvent, en effet, contraindre la souplesse des roulements. On peut procéder à ce contrôle tous les deux mois environ.

Enfin, pour préserver les roues de la poussette, il faudra procéder au graissage du mécanisme. On évitera, pour cela, l’usage de graisse ou de lubrifiants à base d’huile qui ont tendance à faire accrocher les poussières. Il est plutôt conseillé d’utiliser un lubrifiant sec au silicone.

Et si ma poussette présente des tâches de rouille ?

Pour lutter contre la rouille, voici une astuce simple. Prenez un oignon et coupez-le en deux. Frottez ensuite l’oignon contre la rouille.

Et pour les tâches tenaces ?

Votre recours, ce sera la poudre de borax ! Elle a le mérite de détacher mais aussi le bénéfice de désodoriser et désinfecter. Cette poudre a l’avantage de ne présenter aucune toxicité à la différence, par exemple, de l’ammoniaque. Enfin, on évitera absolument l’usage d’eau oxygénée pour retirer une tâche car elle décolore.

Prêt(e) à nettoyer votre poussette ?

Bons plan et entrade entre parents

Articles similaires


Quelle poussette pour quel parent ? [S01Ep03] – La poussette tout-terrain ou tout-chemin

Choisir une poussette n’est pas la chose la plus aisée au monde. Ce n’est pourtant « qu’une poussette », non ? Oui……

Quelle poussette pour quel parent ? [S01Ep02] – La poussette Citadine

Choisir une poussette n’est pas la chose la plus aisée au monde. Ce n’est pourtant « qu’une poussette », non ? Oui……

Quelle poussette pour quel parent ? [S01Ep01] – La poussette Trio

Choisir une poussette n’est pas la chose la plus aisée au monde. Ce n’est pourtant « qu’une poussette », non ? Oui……

Privacy Preference Center