Les jeunes parents ont parfois du mal à se retrouver dans l’offre étendue de la puériculture. Poussettes, transats, parcs de jeux, et autres accessoires sont proposés par de nombreux fabricants. Ils affichent généralement de belles couleurs et des fonctionnalités pour se distinguer les uns des autres.

Le choix relève plus souvent des besoins et des modes de vie de chacun. Mais, en ce qui concerne le choix du cosy (également appelé “coque” ou “siège-auto premier âge”), c’est la sécurité qui prime ! Pour autant, il est rare que les jeunes parents aient une idée précise des critères de sécurité à prendre en compte au moment de l’acquisition d’un cosy pour bébé.

Quel est le dispositif le plus adapté en voiture pour un nouveau-né ?

Pour voyager avec bébé, il est conseillé d’utiliser un cosy. C’est le dispositif le mieux adapté à sa jeune morphologie jusqu’à ses 9 mois environ.

Certains parents préfèrent opter pour une nacelle qui permet à bébé de rester allonger durant le voyage. Cependant, ce système n’est pas le plus sécurisé pour bébé. Divers crash-tests ont prouvé leur dangerosité en cas de choc. Malgré tout, Bébé Confort s’est récemment montré précurseur en proposant un nouveau dispositif de nacelle a priori suffisamment protecteur pour les plus jeunes. Testé dans leur centre de crash test, il a montré de bons résultats. Reste à les voir valider par les organismes officiels.

Pour vous aider à choisir entre une coque / cosy ou une nacelle, nous vous invitons à lire notre article consacré : “Cosy, coque ou nacelle : que choisir pour bébé ?

Choisir un siège auto premier âge

Comment choisir le cosy de mon bébé ?

Une coque (ou cosy, donc !) a la particularité de pouvoir se fixer sur une poussette en plus d’être le premier siège-auto de bébé. Elle apporte un confort non négligeable à bébé (et aux parents) en permettant de passer de la voiture à la poussette sans avoir à réveiller bébé. Mais, bien que le système soit très pratique, il ne fait pas du cosy un accessoire permanent de la poussette. La coque est, avant toute autre chose, un siège-auto. Mais quels sont les critères pour le choisir ?

Le système de fixation du cosy

Au moment de choisir une coque, il faudra vous pencher sur le système de fixation de cette dernière. Un cosy peut, en effet, se fixer avec la ceinture du véhicule ou en Isofix. Avant toute acquisition, on s’assure donc des possibilités offertes par la voiture. La compatibilité d’un siège-auto avec une voiture peut aussi être vérifié avant achat ou location du cosy sur le site du constructeur.

Et si l’on souhaite également poser le cosy sur le châssis de la poussette, il faudra s’assurer que les fixations sont compatibles. Il faut, parfois, opter pour des adaptateurs.

Les crash-tests

Acheter une coque au prix élevé ne peut garantir sa qualité. Le meilleure moyen de savoir si un siège-auto est sécuritaire, c’est de se référer aux résultats des crash-tests réalisés par différents organismes spécialisés.

Les crash-tests sont réalisés par des clubs automobiles comme ADAC, TCS, STIWA… Vous pouvez, par exemple, trouver les résultats des crash-tests cosy sur le site de TCS.

Dos à la route

Bébé voyagera en “dos à la route” au moins jusqu’à 9 mois. Mais il pourra y rester plus longtemps selon le siège-auto choisi.

Un cosy homologué R44/04 permet à un bébé de voyager dos à la route jusqu’à 9 kilos. Ensuite, il pourra être installé dans un siège-auto de groupe 1.

Par contre, dans le cas d’un siège-auto homologué i-Size R129, bébé restera dos à la route jusqu’à ses 15 mois.

Notez, au passage, que la position dos à la route est la plus sécuritaire pour le nouveau-né. Il est même conseillé de laisser bébé en dos à la route jusqu’à ses deux ans. Les chocs sont, en effet, bien mieux amortis ainsi.

Pas de siège-auto d’occasion

Il serait tentant d’opter pour un siège-auto pas cher… et donc d’opter pour l’occasion. Mais dans le cas d’une acquisition de seconde main, il est difficile de savoir si le siège-auto en question a subit un accident. Auquel cas, celui-ci ne doit plus être utilisé. En effet, un siège-auto, cosy ou coque, doit être changé après un accident ou un freinage trop brusque.

Les systèmes de sécurité ou la structure intérieure du siège peuvent, effectivement, être endommagés? Et cela, sans qu’on ne puisse le remarquer de l’extérieur. Et une telle détérioration ne peut garantir une réelle protection lors d’un nouvel impact.

Cependant, dans le cas de location de siège-auto, certains loueurs comme LoueTaPoussette, ont équipé leurs sièges-auto de capsules. Celles-ci permettent de déterminer si le siège a fait l’objet d’un choc.

*

La durée de conservation d’un cosy reste très courte dans la vie d’un enfant.

La location est bien souvent un choix judicieux. Elle permet, en effet, d’économiser pour acheter, plus tard, un siège-auto qui suivra l’enfant jusqu’à ses 10 ans.