C’est bien connu, devenir parent ça change la vie… Les repas à préparer, les courses à faire, les couches à changer, les vêtements à plier, les jouets à ranger, la poussette à louer et bien sûr un enfant (ou plusieurs !) à coacher pour qu’il ne soit pas en retard à l’école, au karaté ou à son cours de piano. Être parent, c’est épuisant ! Et puis il faut montrer “le bon exemple” !

Pourtant, dès qu’ils ont le dos tourné, on se lâche ! héhé ! Voici …………….. choses que les parents font quand leurs enfants ne sont pas là !

1- Manger des sucreries avant le repas

Alors ça, c’est IN-TER-DIT !… pour vos enfants ! Mais les règles sont faites pour être contournées, non ? Si vous n’avez pas encore testé, essayez ! Vous verrez, la sensation est grisante !

2- Manger les Chocobons sans avoir à se planquer

Ah ben ouais, tant qu’à manger des cochonneries, autant pouvoir le faire sans avoir à se planquer ! Ne vous est-il jamais arrivé de grignoter un truc en cachette pour être sûr(e) que les enfants ne vous prennent la main dans le sac à langer !?

3- Manger à n’importe quelle heure

Ah oui… manger est une préoccupation très forte chez le parent, toujours par monts et par vaux pour satisfaire son marmot. Mais voilà, une vie de famille se veut organisée ! C’est pourquoi il y a des heures de repas à respecter… Bon, sauf quand les enfants sont absents… On devient alors tout de suite plus souple !

4- Boire un verre

Ah oui… manger est une préoccupation du parent… boire en est une autre ! Associé à une planche de charcuterie, c’est LE moment de pleine détente… Alors quand il n’est pas là ou qu’il dort, c’est l’heure de faire teinter les verres… enfin, pas trop fort ! On ne voudrait pas le réveiller et devoir partager notre rondelle de saucisson avec lui…

maison

5- Se coucher tard et se lever tard

Se coucher après minuit : le kiff du parent ! Une pure folie quand on sait qu’à 7h les bouts de chou lèveront le camp pour débouler dans votre lit… Mais en leur absence, on se lâche ! On se couche après minuit (pas plus tard quand même parce que, bon, on n’a pas l’habitude, hein !) et on s’autorise un lever à 9h30… la folie on vous dit !

6- Dire des gros mots

“Oh p***** fait ch** !”… Ah ça fait du bien de lâcher quelques gros mots interdits ! Non ?

7- Pleurer !

Dire des gros mots, ça fait du bien, ça soulage ! Pleurer aussi ! Mais pas question de le faire devant le petit dernier. Après tout, pleurer, c’est pour les bébés ! La meilleure solution reste de le faire en cachette (en mangeant des Chocobons peut-être).

8- Jeter les dessins des enfants

Qui ne s’est jamais extasié devant le “beau” dessin coloré de son bout de chou ? Au début, oui, c’est vrai, on trouve ça très mignon et tout et tout. On fini par remiser le dessin dans un tiroir avec “ses copains”. Mais un beau jour, le tiroir déborde. La production est intense vous savez… et elle est d’autant plus prolifique que le nombre d’enfants que l’on abrite sous notre toit est élevé… Alors, quand ils sont absents, bah, on en jette ! Obligé, non ? On a juste testé nos stylos. Donc hop, ça part à la poubelle, ni vu ni connu.

9- Trier les jouets

Une activité formellement interdite par Monsieur 1m10. Alors, pour contrer son autoritarisme juvénile, il faut agir en son absence ! Des jouets à vendre ou à donner ? C’est le moment de trier. Et si, à son retour, il vous demande où se trouve son Spider Man qui envoie des toiles d’araignées, n’avouez pas ! S’il ne le trouve pas, c’est parce que ses jouets sont toujours mal rangés et ça, franchement, ça n’est pas de votre faute! Hé hé !

10- Faire le petit frère ou la petite sœur…

C’est pour la bonne cause !

*

Et vous, vous faites quoi quand vos enfants ne sont pas là ?